TD Ergonomie : Prototypage et évaluation d’une interface

Comment améliorer l’accessibilité  du site web Handissimo.fr pour des utilisateurs avec handicap visuel ?  Du diagnostic aux préconisations ergonomiques

orchideeCéline-Christelle COTTET – Version 1 : 28/10/2019


« Le pouvoir du Web est dans son universalité. L’accès pour tous, quel que soit le handicap, est un aspect essentiel. »

Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web (1989) et Directeur de l’organisation internationale W3C (2008)


Introduction

Le point de départ de ce projet est

Se former pour mieux appréhender les enjeux du handicap visuel

Pas de connaissance dans l’accessibilité visuelle

MOOC

L’organisation W3C de Tim Berners-Lee a développé le projet « Web Accessibility Initiative » (WAI) dont la mission est de développer des « Stratégies, standards et ressources pour rendre le Web accessible aux personnes en situation de handicap ». J’ai consulté ce site qui multiplie les ressources (vidéos, manuels, tutoriels, liens externes…) pour comprendre la démarche Qualité d’un site web : cela m’a permis de comprendre la méthode pour améliorer un site existant.

C’est pourquoi mon projet

1. Naviguer sur Internet avec une déficience visuelle, est-ce facile ?

1.1 Handicap visuel et lecture d’une interface Web

Rendre le web accessible

Plusieurs TT par l’utilisateur :

Lire = perception auditive et/ou tactile + compréhension +

Navigation = actions  verbales et/ou tactile

Surcharge cognitive

1.2 Tim Berners-Lee, inventeur du Web et Père de la norme d’accessibilité WCAG 2.0 (2008)

L’accessibilité du web a été résumée par un losange montrant qu’une interface accessible dépend des interactions entre le développeur, le contenu, l’utilisateur et les normes indissociables des spécifications techniques.

L’Initiative pour l’Accessibilité du Web (Web Accessibility Initiative ou WAI prononcé « Why ») du W3C développe des spécifications techniques, des règles et ressources d’accompagnement (guide, vidéo, traductions…) qui décrivent les critères d’accessibilité, depuis Décembre 2008. Aujourd’hui, ceux-ci sont considérées comme la norme internationale WCAG 2.0 (Web Content Accessibility Guidelines 2.0) déclinée en ISO/IEC 40500 (2012), au niveau européen par l’Euracert/UWEM (Unified Web Evaluation Methodology, 2003), et, enfin, en France, par le Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA, 2009) .

1.3 Les grands principes de la norme d’accessibilité web

Comme toute norme, elle propose des critères d’évaluation fiables autour de 4 grands principes, à savoir que le contenu doit être perceptible, utilisable, compréhensible et robuste.

Cette norme permet d’évaluer un site web selon 3 niveaux d’exigence (A, AA, AAA) afin de rendre les contenus Web plus accessibles aux personnes en situation de handicap.

2. Construire le projet d’interface selon une démarche ergonomique

2.1 Problématique et Hypothèse de travail

2.2 Évaluation de l’accessibilité de l’interface existante

2.3 Construction du matériel expérimental

3. Résultats de l’expérimentation et préconisations pour la future interface-utilisateurs

3.1 Résultats de l’enquête-utilisateurs de l’interface expérimentale Handissimi.fr

3.2 Interprétation des résultats

3.3 Préconisations en accessibilité pour l’évolution de l’interface Handissimo.fr

Conclusions

Annexes

Bibliographie

Sitographie

Remerciements